• Sébastien G.

BUTA NO SHÔGAYAKI (Porc sauté au gingembre) 豚の生姜焼き

Mis à jour : janv. 12

Il s'agit d'un des plats à base de porc les plus populaire du Japon après le Tonkatsu 豚カツ (porc pané). Sa création remonterait à la fin des années 30. Il peut se consommer aussi bien chaud que froid.


Recette facile BUTA NO SHÔGAYAKI (Porc sauté au gingembre) 豚の生姜焼き
BUTA NO SHÔGAYAKI (Porc sauté au gingembre) 豚の生姜焼き

INGRÉDIENTS (2 personnes)

  • 250 g d’épaule porc (pour plus de goût vous pouvez prendre de l’échine. La recette fonctionne également avec de la poitrine) finement tranchés en lamelles (7-8 cm de long)

  • 2 cuillères à café de gingembre râpé

  • 1,5 cuillère à soupe de sauce soja

  • 1 cuillère à soupe de Mirin 味醂 (assaisonnement japonais. Sorte de saké doux)

  • 1 cuillère à café de fécule de pomme de terre

  • 3 petits oignions

  • 2 carottes

  • 200 g de germe de soja

  • 1 un peu d’huile de cuisine

  • Quelques feuilles de salade (de la laitue fera l’affaire). Au Japon le porc sauté au gingembre est souvent associé à du chou ou une certaine variété d’épinards. J’ai choisi d’y substituer quelques feuilles de laitue de manière à alléger ce plat tout en conservant la touche de couleur « verte » qu’apporteraient ces légumes en temps normal.


PRÉPARATION
  1. Préparez la marinade en mélangeant : le gingembre râpé, la sauce soja, la Mirin et la fécule de pomme de terre.

  2. Faites mariner la viande dans la préparation en vous assurant qu’elle s’en imprègne bien.

  3. Découpez les oignons en fines lamelles. Découpez les carottes en petits batônnets (~4cm de long). Découpez également en lamelles la salade.

  4. Versez de l’huile dans une sauteuse et mettez-la à chauffer. Une fois l’huile bien chaude faites sauter à feu moyen les ingrédients suivants dans l’ordre indiqué ci-dessous : - Carottes - Germes de soja - Salade

  5. Enfin de cuisson des légumes, dans une poêle, faites sauter les lamelles de porc et d’oignons dans un peu d’huile bien chaude.

  6. Une fois le porc et les légumes prêts, dressés les dans les assiettes. D’abord les légumes, puis pardessus la viande. Afin de respecter l’étiquette japonaise, soyez vigilant à disposer la viande de façon à faire une sorte de petit monticule. Pas de « platitude » dans la cuisine du Japon. Les aliments doivent monter vers l’œil de celui qui va les déguster. En plus d’être appétissant, le plat doit donner une impression d’abondance.

Vous pouvez servir ce plat accompagné d'un bol de riz blanc et d'une soupe Miso.


SG

#dujapondanslacuisine #djpdlc #porcsauteaugingembre #recette #gingembre #porc #japon #cuisinepopulaire #cuisine #豚の生姜焼き

47 vues0 commentaire