• Sébastien G.

ICHIJÛ SANSAI 一汁三菜, LE PRINCIPE DE BASE DU WASHOKU 和食

Dernière mise à jour : janv. 5

Connaissez-vous le principe de Ichijû sansai 一汁三菜 ?


Cuisine japonaise traditionnelle Repas appliquant le principe Ichijû sansai 一汁三菜
Repas appliquant le principe Ichijû sansai 一汁三菜

Ichijû sansai est le principe de base du Washoku 和食 (repas japonais traditionnel) autour duquel s’organise encore le régime alimentaire quotidien de beaucoup de japonais. Littéralement il signifie : « 1 soupe, 3 plats ».


Le Washoku est un repas comprenant plusieurs plats généralement organisé autour d’un bol de riz, une soupe miso le tout accompagné d’autres petits plats appelés Okazu おかず.


Parmi les Okazu, on peut faire une distinction entre le Shusai 主菜 (plat principal) et les Fukusai 副菜 (accompagnements). Le Shusai est en quelque sorte le plat mis en valeur. Habituellement, il contient une protéine comme le poisson ou la viande. Les Fukusai, quant à eux, sont des plats plus petits centrés sur les légumes. Conformément à cette répartition, les Tuskemono 漬物 (sorte de pickels) servis pour être mangés avec le repas et surtout le riz, sont souvent désignés par le terme de Fuku-fukusai 副々菜 (accompagnements secondaires).


Tous les Okazu sont servis et consommés avec un bol de riz appelé Gohan ご飯. Le Gohan, est tellement important dans la tradition culinaire de l’archipel, qu’il est inutile de l’énoncer dans le principe de Ichijû sansai et qu’à lui seul, ce terme est devenu dans la langue japonaise, synonyme de « repas ».

Dans les faits, Ichijû sansai désigne donc 1 bol de riz accompagné d’1 soupe et 3 plats (=1 protéine et des légumes). Il va de soi que l’usage de produits de saison est privilégié dans la conception de ces repas. C’est ce même principe que l’on retrouve dans les Teishoku 定食 (menu présenté sous forme de set) proposés à l’heure du déjeuner au Japon.


Le Ichijû sansai n’est pas qu’une façon de présenter et d’organiser un repas, c’est une vraie structure alimentaire permettant d’assurer un certain équilibre nutritionnel. Le riz, féculent par excellence est source d’énergie. La viande, le poisson ou l’œuf sont riches en protéines. Les légumes, les algues et le tofu apportent des fibres et des minéraux. La soupe hydrate et aide à la digestion.


Plus qu’un simple principe culinaire, le Ichijû sansai est la marque d’une hygiène alimentaire, d’un principe de vie.


SG

#dujapondanslacuisine #ichijusansai #teishoku #一汁三菜 #定食 #healthy #histoire #cuisine #japon


205 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Logo du japon dans la cuisine